L’Oiseau de mauvais augure – Camilla Läckberg

loiseau-de-mauvais-augure_camilla-lackbergL’Oiseau de mauvais augure de Camilla Läckberg

Actes Sud, actes noirs

Genre : Policier

Quatrième de couverture

L’inspecteur Patrik Hedström est sur les dents. Il voudrait participer davantage aux préparatifs de son mariage avec Erica Falck, mais il n’a pas une minute à lui. La ville de Tanumshede s’apprête en effet à accueillir une émission de téléréalité et ses participants avides de célébrité, aussi tout le commissariat est mobilisé pour éviter les débordements de ces jeunes incontrôlables. Hanna Kruse, la nouvelle recrue, ne sera pas de trop. D’autant qu’une femme vient d’être retrouvée morte au volant de sa voiture, avec une alcoolémie hors du commun. La scène du carnage rappelle à Patrik un accident similaire intervenu des années auparavant. Tragique redite d’un fait divers banal ou macabre mise en scène ? Un sombre pressentiment s’empare d’ l’inspecteur. Très vite, alors que tout le pays a les yeux braqués sur la petite ville, la situation s’emballe. L’émission de téléréalité dérape. Les cadavres se multiplient. Un sinistre schéma émerge…

Mon avis

Il s’agit du quatrième roman de la série mettant en scène le personnage d’Erica Falck et son compagnon Patrik Hedström, ainsi que tous les autres personnages qui gravitent autour d’eux : famille, amis et collègues. Comme à chaque fois, c’est un plaisir de retrouver ces personnages et de suivre l’évolution de leur vie.

Le schéma narratif est toujours le même : une enquête actuelle s’avère avoir des liens avec des faits qui se sont déroulés dans le passé. Il faut aimer ce genre pour suivre toute la série.

Dans ce tome, les policiers de Patrick Hedström doivent mener deux enquêtes pour meurtre en parallèle. Je n’ai pas vu le pourquoi de ces deux enquêtes différentes avant d’approcher de la fin du roman.

J’ai trouvé l’ancrage passé et le secret dévoilé dans ce tome moins intéressants que les précédents. Les chapitres qui font découvrir au lecteur cette histoire passée, en parallèle de celle se déroulant dans le présent, sont courts et très mystérieux, pour mieux préserver le suspens, j’imagine. Mais cela fait que j’ai eu du mal à les comprendre, à les rattacher à l’histoire principale et qu’au final, ils ne m’ont pas servi à mieux comprendre l’enquête principale. J’ai dû les relire une fois le livre fini et toute l’intrigue révélée pour bien voir comment et pourquoi est-ce qu’ils se rattachaient à l’histoire principale.

L’auteur détaille bien la psychologie des personnages. Elle s’attache à montrer pourquoi est-ce qu’ils agissent comme ils le font et à expliquer qui ils sont, en eux, en plus de ce qu’ils montrent à l’extérieur. J’avais déjà commencé à voir cela dans l’épisode précédent, mais c’est encore plus marqué dans l’Oiseau de mauvais augure.

Ici par contre, elle multiplie les personnages, alors que cela ne me semble pas indispensable. Elle nous présente les différents candidats de l’émission de téléréalité qui se déroule dans la ville, elle nous fait partager des moments avec eux, nous livre leurs pensées, alors qu’en fait, ils sont qu’un seul des aspects de l’intrigue et pas le plus important.

En comparaison, elle nous présente beaucoup moins la nouvelle policière qui arrive au commissariat. Elle laisse juste entendre qu’il y a un mystère la concernant, qu’elle ne révèle pas tout ce qui la concerne pour faire monter le suspens.

J’ai trouvé que toutes les lignes consacrées aux personnages de l’émission de téléréalité ne servaient qu’à détourner l’attention des éléments de l’intrigue principale, pour donner plus d’impact à la révélation finale.

Je ne dis pas que ces passages ne sont pas intéressants ou rajoutent des longueurs qui alourdissent l’histoire. Au contraire, je les ai lus sans problème, et je les ai appréciés. Mais ils ne sont pas indispensables à l’intrigue.

Et comme dans le précédent livre, j’ai trouvé qu’Erica étaient encore confinée dans son rôle de mère et de femme au foyer, ce qui est dommage pour ce personnage, surtout par rapport au rôle actif qu’elle avait dans le premier tome.

En résumé

J’ai trouvé cet épisode moins intéressant que les précédents, à cause de l’enquête et du secret passé qui ne sont pas des plus captivants. Mais j’apprécie toujours autant suivre la vie de famille des personnages rencontrés.

En plus du côté chronique familiale et enquête policière, l’auteur nous propose aussi un point de vue psychologique et sociologique en nous faisant par des réflexions et des émotions des personnages. Elle tente de nous expliquer ce qu’ils ressentent et pourquoi est-ce qu’ils agissent comme ils le font.

Les plus

  • J’aime retrouver ces personnages et suivre leur vie au fur et à mesure des épisodes
  • Des portraits psychologiques des personnages

Les moins

  • Une enquête et un secret du passé moins intéressant que les précédents
  • Une galerie de personnages décrits qui n’apportent que peu à l’intrigue principale

Note : **** 4 étoiles – Bonne lecture

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s